Quelle organisation pour un pressing ?

Ce qui fait la différence et la particularité de toute entreprise, c’est son organisation. Le pressing n’échappe pas à cette règle. L’organisation est un élément essentiel en termes d’efficacité et de qualité de service. Nous exposerons le modèle d’organisation type avec les spécificités de la profession.

Les taches usuelles d’un pressing sont les suivantes :

  • Accueil de la clientèle.
  • Réception, contrôle, enregistrement et marquage des articles.
  • Tri des articles selon leur nature et stockage en attente de lavage.
  • Prétraitement (détachage, pré brossage).
  • Lavage.
  • Séchage et/ou étendage.
  • Repassage.
  • Regroupement et emballage.
  • Stockage en attente de restitution.
  • Restitution et encaissement.

Cela se traduit concrètement par une disposition composée de 4 parties distinctes :

  • Espace relationnel.
  • Espace intermédiaire.
  • Espace production.
  • Espace privatif.

L’espace relationnel est la partie « accueil » de la clientèle. C’est un endroit où l’exploitant va conseiller son client, contrôler la pièce textile, procéder à la réception, l’enregistrement des textiles à traiter, le règlement ainsi qu’à la restitution des pièces confiées. Cet espace doit concourir à afficher l’image écologique du pressing, il sera délimité par un comptoir aux lignes sobres.

L’espace intermédiaire est utilisé pour le stockage des textiles propres, en attente de restitution. Ils seront stockés sur des rayonnages ou des portants. On y trouvera des équipements de finition comme une table à repasser, un mannequin de repassage, une calandreuse et des emballeuses.

L’espace production est équipé d’une ou plusieurs machines à laver, de séchoirs et d’une cabine de détachage. Cet endroit va permettre le tri du linge sale avant traitement. L’espace production n’a pas vocation à être vu par la clientèle mais doit permettre à l’opérateur(trice) d’avoir une vision sur l’ensemble du pressing.

L’espace privatif est un petit espace comprenant un évier et des toilettes. Il permet souvent le stockage des produits lessiviels. L’espace privatif peut également regrouper les locaux sociaux (vestiaires), les locaux techniques (armoire électrique, le matériel d’entretien…) et éventuellement un coin bureau.

plan pressing écologique Aqua blue

Quelques principes de base d’organisation du pressing

Il est impératif de respecter ce concept de « marche en avant » qui consiste à traiter le linge en limitant les déplacements du personnel et faire en sorte que les textiles sales ne croisent pas le linge propre.

Aussitôt les textiles confiés, ils partent dans la zone de production pour finir dans l’espace accueil pour restitution.

Les revêtements (sols, plafonds, murs) des espaces intermédiaires et de productions sont identiques, ils seront faciles d’entretien et sans recherche particulière. L’éclairage sera classique pour la zone intermédiaire et puissant pour la zone de production.

Chaque nouveau pressing est agencé en fonction du local et il doit s’adapter aux contraintes du lieu, tout en permettant d’effectuer son action dans de bonnes conditions. Nos Responsables d’implantation sont à vos côtés pour vous aider à trouver le meilleur compromis gestion espace/activité. Prenons le temps d’étudier votre projet, pour cela contactez-nous

Vous souhaitez être rappelé ?